SENS N°438 - Septembre - Octobre 2021

<<<
11,00 €

Itinéraires et Migrations

 

Ce numéro propose à ses lecteurs deux ensembles indépendants.

 

La première partie est constituée des Actes du colloque « Itinéraires et Migrations » organisé en visioconférence en novembre et décembre 2020 par la section « Lorraine » des Journées Européenne de Culture Juive (association qui, comme son nom l’indique, s’est donné pour tâche de promouvoir la connaissance du judaïsme de Metz et de la Moselle), en partenariat avec l’Académie Nationale de Metz (actuel successeur de la Société royale des sciences et des arts, qui, en 1787 et 1788, avait mis au concours la question des « moyens de rendre les juifs plus utiles et plus heureux en France »). À travers ce colloque, on a voulu éclairer le rôle des « migrants » dans la diffusion du christianisme primitif (Abbé R. Schneider) et du judaïsme du premier millénaire et au-delà (J.B. Lang) ; le rôle qu’ont pu jouer les diasporas juives et chrétiennes dans les sociétés qui les avaient accueillis (M. Hadas-Lebel) ; le rôle des protestants sur l’évolution de la ville de Metz et sa culture (J. Léonard) et celui des « optants mosellans » d’après 1870 dans le développement de l’Art Nouveau et de l’École de Nancy (F. Le Tacon).

 

La seconde partie propose une étude approfondie de la position des protestants évangéliques sur « Sion et les diverses figures d’eschatologie ». Le Pasteur J.-P. Rempp, qui en est l’auteur, après avoir rapidement présenté « la mouvance évangélique » au sein du protestantisme d’aujourd’hui et brièvement retracé l’histoire des relations judéo-protestantes, s’est attaché à analyser d’abord les diverses dimensions du « consensus évangélique » positif par rapport au peuple juif et à la terre d’Israël, puis les différents schémas eschatologiques retenus pas les évangélistes. Il termine son exposé par l’examen de quelques questions et objections souvent adressées au « sionistes chrétiens ».

 

Sous la rubrique « Livre », B. Grasset présente un ouvrage, traduit en français, de deux auteurs néerlandais, W. English et G. Pfister, essentiellement constitué d’extraits commentés des écrits d’Etty Hillesum. Les auteurs, au fil des pages, donnent à découvrir son chemin de vie et ses principales préoccupations : l’importance qu’elle donne à la notion d’intériorité, les dimensions éthiques et esthétiques de sa pensée, sa quête de sagesse et de vérité, sa mystique de la vie et de l’amour et sa volonté d’être témoin de ce qu’elle découvre…