Christianisme orthodoxe et Judaïsme

9,30 €

SENS N° 384 - Décembre 2013

 

Ce numéro est le fruit de tout un travail d’équipe que Sandrine Caneri, Vice-Présidente de l’AJCF, représentant l’Église orthodoxe, a mis sur pied depuis plusieurs années.
Consciente de la nécessité d’assurer un lien entre le Christianisme orthodoxe et le Judaïsme, relations qui sont aujourd’hui encore toutes nouvelles, elle repense à nouveaux frais le message des Pères de l’Église revisités dans le contexte de leur époque.

C’est tout le travail de Laurent Kloeble sur Saint Jean Chrysostome, avec, en préalable, un article qui donne l’esprit d’une telle démarche nouvelle : Recontextualiser les Saints Pères et ne pas juger, par Mireille Cohen et Sandrine Caneri.
Cette dernière nous livre également une lecture de l’épisode de la toison de Gédéon, un des Juges de l’Ancien Testament, en faisant précisément appel aux Pères de l’Église.
D’autres exemples de rencontres entre Chrétiens orthodoxes et Juifs sont donnés par Rémy Guérinel, pour la France, et par Jean Rehbinder, pour l’Allemagne.
À noter encore la riche critique du dernier film de Claude Lanzmann sur Le dernier des injustes, par Anne-Marie Baron.
Dans les recensions, Mgr Francis Deniau fait une analyse précieuse du livre de Paul Bony, sur la Lettre de Paul aux Romains, en s’appuyant notamment sur les travaux du rabbin Rivon Krygier sur saint Paul.

Sommaire

 Un “Mémorial Lustiger” à Abou Gosh (Bruno Charmet)

 La toison de Gédéon. Israël et les nations (Sandrine Caneri)
 Note sur Jean Chrysostome et les Juifs (Laurent Kloeble)
 Recontextualiser les Saints Pères et ne pas juger (Mireille Cohen et Sandrine Caneri)
 Des Chrétiens orthodoxes rencontrent des Juifs en France (Rémy Guérinel)
 Rencontre œcuménique sur le dialogue en Allemagne (Jean Rehbinder)
 Une session de “Chrétiens Orthodoxes en Dialogue avec les Juifs” sur « Les Pharisiens »

 Le dernier des injustes de Claude Lanzmann (Anne-Marie Baron)

Livres :
 Un juif s’explique sur l’Évangile. La lettre de Paul aux Romains
par Paul Bony, Desclée de Brouwer, 2012, 441p., 27€ (Francis Deniau)

 

Prix : 9,30 €