Prix de l’AJCF 2018 à Raphy Marciano et Franklin Rausky

11,00 €

SENS N° 424 - Mai-juin 2019

 

Ce numéro s’ouvre sur un billet de Sœur Dominique de La Maisonneuve au sujet de la vague d’antisémitisme qui secoue la France, laquelle ne peut être contrée que par un effort de vigilance et le rappel de ce l’on doit au peuple juif.

Il se poursuit avec la publication des interventions lors de la remise du Prix de l’AJCF pour l’année 2018 à Raphy Marciano, ancien directeur de l’Espace culturel et universitaire juif d’Europe et de l’Institut Élie Wiesel, actuel directeur général de l’Alliance Israélite Universelle, et à Franklin Rausky, universitaire, enseignant au Collège des Bernardins. Ensemble, ils ont œuvré, en particulier dans le cadre du groupe de Sucy-en-Brie de l’AJCF, pour un dialogue fécond et exigeant avec le Christianisme. Successivement, François Lerossignol, le Grand Rabbin Gilles Bernheimn le Frère Louis-Marie Coudray et le Père Patrick Desbois ont porté témoignage de leur rencontre avec les deux lauréats et de l’orientation de leur action. En réponse, l’un puis l’autre devait revenir sur son parcours en présentant la vision qu’il avait du dialogue et sur les enseignements qu’il en tirait.

La seconde partie de ce numéro comporte deux articles. Le premier est le texte d’une conférence donnée par le Père Michel Remaud dans le cadre d’une formation organisée par le diocèse de Tours auprès d’un public engagé dans le dialogue interreligieux : il s’agissait de proposer un “regard chrétien sur le Judaïsme” en retraçant à grands traits l’histoire de la relation entre Judaïsme et Christianisme et en mettant en évidence le tournant de la réflexion de l’Église sur ses racines juives provoqué par la Shoah. Le second texte reprend l’intervention du Père Jean-François Petit lors d’un colloque sur “la condition des nomades”, intervention portant sur l’attitude du Père Jean Fleury, jésuite, qui ayant été nommé professeur au Collège Saint-Joseph de Poitiers en 1941 s’est trouvé chargé, à partir de 1942, d’apporter son assistance aux Tsiganes (et aux Juifs) internés au camp de la route le Limoges, à la sortie de Poitiers.

La rubrique “Livre”, enfin, est exceptionnellement fournie, qui s’ouvre sur la recension de l’ouvrage de Norman Tobias, qui intéresse au premier chef l’histoire du dialogue judéo-chrétien et celle de l’Amitié Judéo-Chrétienne de France : La conscience juive de l’Église. Jules Isaac et le Concile Vatican II  et qui se poursuit sur la présentation du dernier volume, le septième, de la collection “Juifs et Chrétiens en dialogue” où ont été repris des articles de Sens sur et autour de saint Paul. On trouvera ensuite, sur deux colonnes, des comptes rendus d’ouvrages portant sur le “Judaïsme”, le “Christianisme”, l’“Histoire”, l’“Islam”, “Israël”, la “Seconde Guerre mondiale” et la “littérature”.

Sommaire

- Une vague antisémite secoue la France (Sœur D. de La Maisonneuve)


Remise du Prix AJCF 2018 à Raphy Marciano et Franklin Rausky :

       - Présentation (B. C.)

       - Un moment de réflexion, un moment de fraternité, un moment de vérité (F. Lerossignol)

       - Une question théologique fondamentale (Grand Rabbin G. Bernheim)

       - Un enjeu et pour notre société et pour l’humanité> (Frère L.-M. Coudray)

       - Qu’as-tu fait de ton frère ? (Père P. Desbois)

Réponse des récipiendaires

       - Le dialogue permet le face à face (R. Marciano)

        - Le dialogue judéo-chrétien : une cause primordiale (F. Rausky)


Regard chrétien sur le judaïsme : Histoire de la relation. Choc de la Shoah (Père M. Remaud)


Sur la déportation des Tsiganes : Le témoignage du Père Jean Fleury (Père J.-F. Petit)


Les Livres

- La conscience juive de l’Église. Jules Isaac et le Concile Vatican II par N.C. Tobias (Y.C.)

     - Juifs et Chrétiens lisent ensemble saint Paul, présentation de Mgr J. Beau, B. Charmet et Y. Chevalier (M.-F. Garrigou)

 

Prix : 11,00 €